Day 155 – Visite aux sorcières de Salem

Bonjour les sorcières,

Aujourd’hui je vous amène à Salem, une autre ville côtière du Massachusetts, mais dont vous avez dû entendre parler cette fois puisqu’il s’agit de la ville où a eu lieu en 1692 le fameux procès des sorcières de Salem.

Pour résumer les faits : en 1692, plusieurs jeunes filles ont au des crises d’hystérie, qui ont fait penser aux gens du village qu’elles avaient été ensorcelées. On a recherché des coupables dans leur entourage, « coupables » qu’on a jugé et condamné à mort par pendaison. Près de vingt ans plus tard, en 1711, ces personnes ont finalement été innocentées. Aujourd’hui, on ignore toujours ce qui a causé ces crises d’hystérie, certains pensent que ça peut provenir de quelque chose mangé par les « victimes », ou tout simplement que ces crises étaient feintes pour attirer l’attention.

Depuis, la ville a fondé sa réputation sur cet évènement et tout le tourisme tourne autour des sorcières.

L’Office du tourisme de Salem propose un guide qui contient un plan de la ville avec tous les points d’intérêt. Comme à Boston avec le Freedom trail, la ville de Salem a prévu un parcours facile à suivre grâce à la ligne rouge tracée sur le sol.

La plupart des points d’intérêts sont consacrés aux sorcières, il y a plusieurs musées, de nombreuses boutiques consacrées à la voyance ou à la magie.

J’ai visité le Salem Witch Museum et pour le reste du temps, je me suis contentée de me balader dans les rues et suivre le parcours.

Pour le reste de la ville, Salem ressemble aux autres villes du Massachusetts. On peut y voir pas mal de street art qui évoque la mer qui borde la ville.

La côte et la zone du port sont également des endroits sympas pour se promener. Pour revenir à mon dernier article sur Gloucester, j’ai préféré Salem à cette dernière, car elle regroupe plus d’endroits à visiter, tout en ayant le charme d’une petite ville de bord de mer.

Il est plutôt recommandé de visiter Salem au mois d’octobre, autour d’Halloween mais je recommande également Salem au mois de juin, car comme vous pouvez le voir sur les photos, c’est une ville très agréable à cette saison !

A bientôt les sorcières !

Publicités

Day 135 – Gloucester

Bonjour les marins,

Petit précis de prononciation pour commencer : Gloucester, prononcé à la bostonienne, ça donne quelque chose comme « Gloustah ». Gardez bien ça en tête pour le reste de l’article !

J’ai profité d’un jour férié, Memorial Day, pour faire une petite expédition en dehors de Boston, dans une ville sur la côte du Massachusetts, du nom de Gloucester donc.

Comme vous allez rapidement le voir sur les photos, il ne faisait pas très beau ce jour là donc il n’y avait pas beaucoup de monde. Mais c’est le genre de ville à être prise d’assaut l’été ! A proximité se situent de grandes plages qui font le bonheur des baigneurs l’été. Enfin quand j’y suis allé, on avait beau être le 25 mai, ce n’était pas un jour propice à la baignade !

Je dois d’ailleurs avouer qu’en arrivant, j’ai été un peu déçue. On m’avait parlé d’un petit port de pêche mignon et j’ai trouvé le port de pêche, mais pour la mignonnerie, ce n’était pas ça !

Je pense que c’est beaucoup plus sympa en été, mais là il y avait beaucoup de restaurants et de bars fermés et pas beaucoup de personnes donc c’était très calme. Le port reste joli mais assez petit !

Ensuite, il y a une jolie balade sur le front de mer. Elle mène vers des criques où on trouve des petites plages. C’est à que tout le monde se cachait ! Il y avait en effet beaucoup de personnes à la plage ou à proximité en train de faire des barbecues. Ca m’a un peu rassuré !

C’en était fini pour ma journée à Gloucester ! A bientôt les marins 🙂

Days 112 & 113 – New York, New York

Bonjour les grosses pommes,

Six mois (oups) depuis mon dernier article, me voici de retour pour reprendre le récit de mes six mois à Boston. Beaucoup de choses se sont passées depuis, y compris mon retour en France, mais il me tient quand même de pouvoir terminer ce projet.

Donc si vous vous souvenez bien, j’avais arrêté mon récit au milieu de mes vacances au printemps. Nous venions de quitter les côtes de la Nouvelle Angleterre direction… New York City ! Alors c’est parti…

Day 112 – 9/11 Museum, Statue of Liberty, Brooklyn Bridge & Times Square

Le premier jour, nous nous sommes attaqués à des grands classiques. Il faut savoir que j’avais déjà visité New York City quand je vivais à Atlanta donc j’avais déjà visité la plupart des lieux les plus emblématiques de la ville. J’en avais quand même manqué certains et je voulais en revoir d’autres !

Notre première étape était le musée dédié à la mémoire des attentats du 11 septembre. C’est un endroit très émouvant qui vaut le détour. Il retrace le déroulé des évènements de ce jour tragique, à travers les témoignages des survivants, des policiers, pompiers qui sont intervenus, etc. Le musée est très grand et abrite des « restes » des tours, parmi lesquels des escaliers, un pilier, un moteur d’ascenseur. Le camion de pompier d’une des équipes qui sont intervenues est également visible. C’est très impressionnant de voir tous ces éléments, ça fait prendre conscience de tout ce qui a disparu. C’est aussi très touchant de voir ce qui a été construit autour, que ce soit le musée ou la nouvelle tour, One World Trade Center.

Nous avons continué notre balade dans le Downtown New York, le quartier financier pour rejoindre le ferry pour Staten Island direction… la Statue de la Liberté !

L’après-midi, nous avons donc pris le ferry pour Staten Island. Staten Island est une île qui est un des cinq boroughs de la ville de New York. Outre un moyen de transport pour les New Yorkais, le ferry de Staten Island est connu des touristes pour offrir une belle vue de la Statue de la Liberté. Il existe des bateaux touristiques qui font le tour de la statue et il est également possible d’aller sur l’île où est située la statue. Mais ce sont des options qui sont onéreuses et qui prennent du temps. Comme nous n’en n’avions pas beaucoup (du temps), nous avons décidé de faure seulement la traversée vers Staten Island.

Nous avons poursuivi notre visite en allant au pont de Brooklyn, un des points d’intérêts les plus connus de New York City. Reliant Manhattan au borough de Brooklyn, il est reconnaissable à son architecture métallique bien distincte.

Nous avons terminé cette longue journée en passant la soirée à Times Square, entourés de panneaux publicitaires lumineux gigantesques et d’affiches pour des spectacles de Broadway.

 

Day 113 – Empire State Building, East Village, Greenwich Village & High Line

Le second jour, nous avons commencé la journée en prenant de la hauteur puisque nous sommes montés en haut de l’Empire State Building. J’avais déjà eu l’occasion d’y monter, mais de nuit (vous pouvez voir quelques photos sur le blog que je tenais quand j’étais à Atlanta). Les expériences, de jour ou de nuit, sont totalement différentes !

Mais New York n’est pas à court de grattes-ciels, donc vous pouvez également en choisir un second (Top of the Rock par exemple) pour voir la vue de nuit !

Le temps était dégagé donc nous avons bien pu observer tout Manhattan.

Nous avons poursuivi notre promenade direction le Flatiron buildin, qui porte son nom d’après sa forme de fer à repasser. C’est un autre des lieux emblématiques de New York.

Nous sommes passés par un jardin tout à fait charmant, le Madison Square Park.

Nous avons ensuite pris la direction de l’East Village, un quartier de New York qui était historiquement le quartier des hippies et des punks mais qui s’est gentrifié ces dernières années. Désormais, c’est un quartier très bobo ! On y trouve beaucoup de bars, restaurants, des boutiques d’artistes, etc.

Enfin, nous avons achevé notre journée en nous promenant sur la High line, la coulée verte new yorkaise. Etant donné qu’il faisait très beau ce our là, elle a été prise d’assaut par toute la population (c’était également un des vrais premiers jours de beau temps après un hiver rude !)

La High line traverse notamment le quartier de Chelsea. Elle passe par des quartiers qui ont beaucoup changé ces dernières années et qui sont désormais habités par les hipsters new yorkais. Beaucoup de bars et de restos avec roof tops pour le plaisir de tous !

J’ai ensuite repris le bus pour rentrer à Boston. Un weekend à New York City c’est très court mais on peut quand même y voir de très belles choses !

A bientôt pour la suite les grosses pommes !

Days 110 & 111 – Around New England in family

Bonjour les lobsters,

Je continue les articles sur mes vacances. Mes parents (coucou !) sont venus me rendre visite à Boston et nous en avons profité pour nous balader dans la région.

Day 110 – Road trip around the Cape

« The Cape », c’est le nom par lequel les habitants du coin appelle Cape Cod, une péninsule à quelques heures de Boston, très prisée en été.

Nous avons commencé par nous arrêter dans la ville de Sandwich, la première ville du Cape à proprement parler. C’est tout petit et on en a fait le tour en quelques minutes.

Nous avons continué notre expédition en nous promenant autour des villes de Barnstable et Dennis. Cape Cod est composé de petites villes dont l’intérêt principal réside principalement dans les plages et paysages. Il faisait un peu trop froid pour se baigner mais ça ne nous a pas empêché d’observer la vue !

Nous sommes enfin arrivés dans la ville principale du Cape, Provincetown, située tout au bout de la péninsule et connue pour être une « capitale gay » (whatever it means). La ville était particulièrement calme lors de notre visite mais elle est apparemment prise d’assaut en été.

Nous avons conclu la journée en nous promenant sur la plage du Cape Cod National Seashore. Cet endroit était très prisé par John Fitzgerald Kennedy donc il a fait en sorte que ce soit un espace protégé.

Day 111 – Rhode Island & Connecticut

Le lendemain, nous avons pris la voiture direction New York City. Nous avons fait un premier arrêt dans la ville de Newport, dans le Rhode Island. Newport est réputée pour ses villas de luxe. Il y a une ballade sympa à faire au bord de la côte, qui permet d’avoir une belle vue de plusieurs de ces quasi-châteaux.

Nous avons ensuite repris la voiture et nous nous sommes arrêtés dans la ville de New Haven dans le Connecticut, connue pour abriter une des universités les plus réputées au monde, Yale University. Les parents n’étaient pas spécifiquement enthousiastes quand j’ai suggéré l’idée au début mais ils ont été très impressionnés une fois arrivés ! Les campus américains sont souvent très impressionnants donc j’encourage quiconque qui visite les Etats-Unis à s’aventurer dans les campus.

Voilà, la prochaine étape est New York City !

Donc à bientôt les lobsters !

Days 105 to 108 – A long weekend in Toronto

Bonjour les Canadiens,

Retour plus d’un mois en arrière, avec le premier article retraçant mes vacances ! J’ai passé quatre jours à Toronto pour rendre visite à une amie et voici ce que ça a donné.

usa_torontoIl faut entre 1h30 et 1h45 pour aller de Boston à Toronto en avion. Autrement dit, ce n’est pas très loin !

Je vais principalement poster des photos dans cet article, mais sans oublier de vous guider pas à pas à propos des intérêts touristiques de la ville de Toronto !

Day 105 – Les chutes du Niagara

Le principal intérêt de Toronto n’est pas dans la même ville mais à quelques kilomètres de distance. Il s’agit des fameuses chutes du Niagara, situées à la frontière du Canada et des Etats-Unis.

Ce genre de photos, vous les avez probablement déjà vues. A rajouter à cela les photos vues d’en bas pour les chanceux qui visitent les chutes en été et y accèdent en bateau.

Si vous êtes comme moi, vous vous imaginez probablement que les chutes sont en pleine nature, qu’il faut marcher pendant longtemps avant d’y accéder. Que nenni ! Les chutes sont situées au bord d’une route, au milieu d’une ville qui ressemble fortement à Disney World. Tout de suite, ça casse un mythe !

Toutes ces photos ont été prises à quelques mètres des chutes. Vous n’auriez jamais imaginé, hein ?

Day 106 – Au bord du lac Ontario

Le lendemain, nous nous sommes promenées au bord du lac Ontario. Toronto est en effet située au bord d’un grand lac, qui donne à la ville un côté bord de mer.

Le soir, nous sommes sorties en ville, notamment dans un bar situé en haut d’une tour, au 50ème étage et quelques. Nous avons donc pu observer la ville d’en haut. Toronto est une ville du même style que New York City, avec un centre ville rempli de gratte-ciels.

Day 107 – Visitons Downtown Toronto

Le troisième jour, j’ai enfin visité le centre de Toronto à proprement parler. Je voulais aller au musée mais c’était lundi et fermé 😦

Pas grave, je me suis promenée dans un quartier recommandé par une copine. J’ai d’abord traversé Chinatown et je me suis ensuite promenée dans le quartier de Kensington. C’est un quartier assez bobo/hispter, penchant plutôt du côté bohème mais en pleine gentrification. On y trouve des boutiques de hippies et des cafés sympas.

Day 108 – Toronto Island et CN Tower

Il faisait froid les premiers jours mais grâce au soleil, il a fait de plus en plus chaud. J’ai donc profité de mon dernier jour pour aller sur Toronto Island, une île située au long de Toronto (sur le lac Ontario si vous avez bien suivi :)). L’île était relativement calme lors de ma visite mais l’été des festivals y sont organisés. Il y a plusieurs plages où les gens se baignent également. On se croirait vraiment au bord de la mer !

Enfin, pour conclure mon séjour, je suis montée en haut du monument le plus connu de Toronto, la CN Tower.

La tour n’est pas friendly pour les photos puisque le premier étage auquel nous avons accès est entièrement vitré. Le second étage est protégé par des grillages. Pas glop pour la vue ! Enfin, l’une des attractions de la tour est un plancher de verre, qui était le premier au monde en 1994.

Voilà comment s’est conclu mon séjour. A bientôt les Canadiens !

Day 100 – Boston Marathon 2015

Bonjour les marathoniens,

C’est seulement au moment de rédiger cet article que je me rends compte que j’ai trouvé une bonne manière de célébrer inconsciemment mon 100ème jour de présence à Boston !

Le jour n°100, nous étions donc le lundi 20 avril 2015, 3ème lundi du mois d’avril, donc Patriots’ Day et jour du marathon. Les Américains ont cette manie plutôt maligne de placer leurs jours fériés à des dates flottantes. Lundi prochain par exemple, c’est Memorial Day, fête tombant toujours le dernier lundi du mois de mai.

Patriots’ Day est une fête civique dans le Massachusetts, le Maine et le Wisconsin qui célèbre les batailles de Lexington et Concord, premières batailles de la guerre d’indépendance (mais ça, vous le savez déjà puisque vous avez lu attentivement mon article précédent <3). Ces batailles ont eu lieu le 19 avril 1775, mais plutôt que de décréter que le Patriots’ Day tomberait le 19 avril de chaque année, on a décidé que ce serait le troisième lundi du mois d’avril. Ce qui est malin puisque ça garantit un weekend de trois jours. Plutôt pas mal, non ?

(Quoique Patriots’ Day n’étant pas une fête fédérale, il n’est pas automatiquement férié. Les écoles sont fermées par exemple, mais beaucoup de gens doivent travailler. Pour mes colocataires, par exemple, c’était une journée de travail normale.)

Bostonmarathonlogo.jpg

En 1897, la Boston Athletic Association a décidé d’organiser un marathon ce jour là. L’année précédente s’étaient déroulés les premiers jeux olympiques modernes et devant le succès du marathon, l’association a décidé d’organiser cette épreuve à Boston. Le marathon de Boston est donc le plus ancien marathon annuel au monde. Cette année était la 119ème édition !

Par ailleurs, les organisateurs ont choisi la date du Patriots’ Day puisque cette date commémore le début de la lutte des Américains pour leur liberté et que le marathon est, selon la légende, né au cours de la bataille de Marathon, pendant laquelle les Athéniens se sont battus pour leur liberté également.

2015_bostonmarathon_coursemapVous savez probablement tous qu’un marathon fait 42,1 kms, mais vous ignorez peut-être combien ça représente en miles. Heureusement, je suis là avec la réponse : 26,2 miles.

Pour observer le marathon, j’ai décidé d’aller près de la ligne d’arrivée, d’abord parce que c’est la ligne d’arrivée mais aussi parce que c’est le point le plus proche de chez moi (j’habite au Nord de Boston alors que la course commence à l’Ouest). Elle termine au centre de la ville, dans le quartier de Copley/Back bay.

Le temps n’était malheuresement pas de la partie, mais ça n’a empêché ni les coureurs, ni les spectateurs, de donner tout ce qu’ils avaient. L’ambiance était assez impressionnante, les spectacteurs criaient beaucoup pour encourager les coureurs.

https://i2.wp.com/lbbonline.com/media/cache/95/15/9515c5f1397068cd89176c45118d89d5.jpg

Malheureusement, il n’est pas possible d’évoquer le marathon sans mentionner les attentats qui ont eu lieu il y a deux ans. Même si le marathon a toujours été un évènement central pour les Bostoniens, il a pris une signification particulière ces deux dernières années. Alors que le marathon symbolisait traditionnellement la lutte des Américains pour leur liberté, il symbolise désormais la force de la ville après les attentats qui ont tué trois personnes et ont blessé près de 260 autres (une vingtaine de personnes ont également perdu une jambe, deux pour certains). Boston Strong était d’ailleurs le cri de ralliment et le hashtag symbolisant la force des survivants, de leurs familles, des soignants, policiers, pompiers, etc.

Bravo à tous les coureurs pour leur persévérance et à bientôt les marathoniens !

Day 98 – The North End

Bonjour les italiens,

Je continue de rattraper mon retard en vous emmenant dans le North End, le quartier italien de Boston.

Carte Boston - North End zoom

Le North End est un des quartiers préférés des Bostoniens. C’est un quartier avec beaucoup de charme, aux rues étroites et calmes. On y trouve également un certain nombre de restaurants (italients) assez chics et réputés.

L’un des intérêts touristiques du quartier est une des plus anciennes églises de Boston, la Old North Church. Cette église a un intérêt historique puisque le 18 avril 1775, Paul Revere y a accroché deux lanternes pour informer les Bostoniens de l’arrivée des Anglais. Le lendemain débutaient les batailles de Lexington et Concord, marquant le commencement de la guerre entre la Grande Bretagne et les 13 colonies américaines, qui donnera lieu à l’indépendance des Etats-Unis. C’est donc un épisode marquant de l’histoire américaine et les Bostoniens sont très fiers de Paul Revere.

A noter également dans le quartier, le Coop’s Hill Burying Ground, un cimetière contenant de très anciennes tombes ainsi que la maison la plus étroite de Boston.

Enfin, une visite dans le North End ne serait pas complète sans un arrêt à Mike’s Patry ou Modern Pastry pour manger un cannoli. Ces deux patisseries concurrentes sont très réputées et donc sont souvent prises d’assaut. J’ai donc suivi les conseils de mon guide touristique et je suis allée chez Maria’s Pastry Shop à la place.

A noter que j’avais déjà eu l’occasion de tester les cupcakes de Mike’s Pastry et Modern Pastry à d’autres occasions, puisque ces deux patisseries ont également des points de vente respectivement à Harvard Square et Medford.

IMG_20150418_150350

Vous noterez que j’ai également goûté la boisson traditionnelle bostonienne, le café glacé. Même au plus profond de l’hiver, je croisais des personnes avec un café glacé à la main. Autant la boisson typique d’Atlanta était le sweet tea, autant celle de Boston est le café glacé !

A bientôt les italiens !